Comment la blockchain va transformer l’industrie du cannabis

Comment la blockchain va transformer l’industrie du cannabis

Une bataille autour du cannabis fait rage depuis quelques années. En effet, de nombreux États américains l’ont légalisée mais la réglementation et son fonctionnement global demeurent imparfaits. Cela a poussé une ancienne Miss Iowa (USA) « Jessica Versteeg » à lancer sa société « Paragon » pour rendre le cannabis accessible au plus grand nombre. Chose surprenante, c’est grâce à la technologie de la Blockchain (celle utilisée par le Bitcoin) qu’elle compte transformer cette industrie.

Enfaîte Jessica Vertseeg demeure très impliquée car le cannabis aurait pu sauver son ancien petit ami « Tyler Sash ». Il était un grand joueur de football américain pour l’équipe des Giants de New York. Il souffrait constamment à cause de multiples blessures et devait prendre tout le temps des antidouleurs. Elle se souvient de l’époque où ils avaient demandé aux médecins de la NFL l’autorisation d’utiliser du cannabis pour l’aider à gérer sa douleur (au lieu des analgésiques recommandés par les médecins). On leur avait clairement fait comprendre que ce n’était pas envisageable.

Aujourd’hui, son petit est mort et Jessica Versteeg a décidé de promouvoir le cannabis et ses vertus via la Blockchain. Elle espère lui donner une image meilleure au grand public et peut-être un jour que le cannabis soit recommandé par de grandes compagnies pharmaceutiques.

La douleur de Tyler Sash

Jessica Versteeg raconte comment elle est devenue une adepte des vertus du cannabis. Son petit ami qui souffrait à cause de blessures répétées souhaitait prendre des analgésiques naturels comme le cannabis plutôt que la poignée de pilules qui lui avait été prescrite.

Jessica Versteeg était contre à l’époque. Pour elle le cannabis était une drogue dangereuse qui pouvait tuer, et inversement, les opioïdes prescrits par les médecins ne devaient représenter aucun risque. Elle s’inquiétait également des retombées d’un résultat positif à un test de contrôle antidopage aléatoire. Jessica Versteeg raconte comment Tyler Sash vomissait presque tous les jours après avoir pris ses pilules. Les médecins lui assuraient que c’était simplement la réaction du corps aux multiples commotions cérébrales du football américain.

Plus tard, elle a trouvé de nombreuses bouteilles de pilules dont les étiquettes étaient arrachées et, en faisant quelques recherches, elle s’est rendu compte qu’il lui cachait sa dépendance aux analgésiques. La dépendance aux analgésiques peut avoir des effets néfastes sur l’estomac, ce qui provoque les vomissements. Elle s’est énervée plusieurs fois contre lui, en lui précisant qu’il allait de plus en plus mal. Elle a fini par lui avouer qu’elle était au courant au sujet de sa dépendance aux analgésiques. Il est alors entré dans une rage noire.

Le cannabis aurait sans doute été mieux approprié

Après la mort de Tyler Sash suite à la prise répétée d’opioïdes. Jessica Versteeg s’est renseignée sur les traitements alternatifs aux opioïdes. Après ses recherches, elle a commencé à comprendre les vertus du cannabis et à remettre en cause ses préjugés. Elle s’est rendu compte que le cannabis était sans doute mieux approprié pour calmer la douleur de son petit ami.

Cela a conduit Jessica Versteeg à militer en faveur du cannabis et à créer une société de livraison de cannabis à domicile. Ces produits étaient destinés à être utilisée par n’importe qui. Donc loin des clichés du marché de la drogue dans des lieux obscurs et dangereux.

Cependant, la jeune entrepreneuse a rapidement rencontré de gros problèmes et a dû fermer sa société. En effet, malgré la légalité du cannabis dans plus de 20 États américains, le marché du cannabis légal reste très fragmenté et non réglementé. Tout concourait à lui mettre des bâtons dans les roues.

Création de la société Paragon

Elle a fini par créer une autre société « Paragon » qui utilise les capacités de la technologie de la Blockchain (celle utilisée par le Bitcoin).  Cette technologie a la capacité de révolutionner de nombreux secteurs économiques. Dans ce secteur, la technologie de la Blockchain servira à stocker un nombre incroyable de données sur le cannabis vendu tel que les engrais et la qualité de l’eau utilisés pour le faire pousser ou encore les laboratoires qui ont testé le cannabis et les différents résultats qui en découlent. Tout est stocké dans un registre immuable qui peut-être vérifié par n’importe qui. Ce registre assure une traçabilité sans failles. De plus, la certification du médecin, l’identification du patient et les détails de la prescription sont stockés et restent inviolables.

La cryptomonnaie Paragon qui a également été créée est censée résoudre les problèmes de financements. Et peut-être un jour aider à sauver des vies.

 

Sources :

newsbtc

société Paragon

Commentaires Facebook

Marc Verche

Passionné par le Web et la programmation informatique, je me suis essayé à de nombreuses technologies et notamment la BlockChain. Ma philosophie : essayer pour réussir.
Fermer le menu