Comment ces start-up ont augmenté de 42 000% grâce au bitcoin

Comment ces start-up ont augmenté de 42 000% grâce au bitcoin

Énorme hype autour du bitcoin

Rue des crypto vous propose un résumé de la hype autour du bitcoin. S’il est évident que le virage technologique qui s’amorce va bouleverser de nombreuses industries, beaucoup d’entreprises surfent sur la vague du bitcoin de manière grotesque. La société britannique Juniper Research a récemment publié une étude qui suggère que l’utilisation de la technologie blockchain par les sociétés multinationales n’est qu’une question de temps. Les analystes rapportent que près de six entreprises sur dix envisagent d’appliquer cette technologie ou sont déjà en train de développer des services de blockchain pour les entreprises « Deux tiers (66%) s’attendaient à ce que la blockchain soit intégrée à leurs systèmes d’ici la fin de l’année 2018. Seuls 15% des répondants connaissent la technologie par ouï-dire, tandis que 75% sont convaincus que son utilisation sera «très utile». Plus tôt dans l’année, nous avons appris que Microsoft et Amazon envisageaient la possibilité d’intégrer la technologie blockchain dans un certain nombre de leurs services de plate-forme. Ce ne sont pas les seuls cas où les entreprises multinationales font des vagues dans l’espace crypto. Par exempe Huawei propose ses téléphones avec un portefeuille Bitcoin intégré, Samsung a révélé son intention d’utiliser la blockchain pour gérer sa chaîne d’approvisionnement mondiale et IBM a annoncé un partenariat avec Nestlé, Unilever et Walmart pour aider à identifier et tracer d’eventuels produits contaminés avant qu’ils n’atteignent les consommateurs.

Des promotions deguisées

Cependant, peut-on se souvenir d’au moins une multinationale qui a appliqué avec succès la technologie blockchain? À peine. Celà se résume souvent à de la promotion déguisée, on pensera aux sociétés telles que Kodak ou Tulip BioMed qui ont communiqué dessus uniquement pour augmenter leur capitalisation boursière. Pour Tulip BioMed (désormais nommée « Bitcoin Service ») la croissance annuelle de ses actions a augmenté de 43 500% après l’apparition du mot « Bitcoin » dans le titre de la société.  Pourtant, les documents financiers de Bitcoin Services datant de cette période offrent peu d’indices que l’entreprise fait quoi que ce soit de spécifique pour justifier l’hystérie. La même chose peut être dite de son site Web . D’autres entreprises beaucoup plus petites se sont complètement rebaptisées, ajoutant « bitcoin » ou « blockchain » directement à leur nom.  Nous vous laissons rire avec le tableau ci-dessous. SkyPeople Fruit Juice, est une entreprise spécialisée dans les jus de fruit à Honk-Kong, elle s’est renommée en Future FinTech Group Inc. en fin d’année mais continue en fait à vendre des jus de fruit. «The Crypto Company» a enfaite pour seule activité la vente …de soutiens-gorge de sport.
Noms actuels Hausse des cours Ancien (s) nom (s) Pays
Bitcoin Services Inc 42 500% Tulip BioMed Inc., Cell Bio-Systems Inc., Direct Music Group Inc., BMX Holdings Inc., JLL Miami Enterprises Inc. USA
UBI Blockchain Internet Ltd 20 445% JA Energy Chine
Blockchain Mining Ltd 12 021% Natural Resource Holdings Ltd, Cidav Imprimé Circuits Ltd Israël
HIVE Blockchain Technologies Ltd 6 384% Leeta Gold Corp, Pierre Enterprises Ltd, Carmelita Resources Ltd Canada
Première Bitcoin Capital Corp 5 897% Grand Pacaraima Gold Corp., Mindenao Gold Mining Corp., United Development International Canada
Global Blockchain Technologies Corp 2,900% Carrus Capital Corp Canada
NXChain Inc 1 700% AgriVest Americas Inc, Robocom Systems International Inc, Robocom Systems Inc USA
Riot Blockchain Inc 1 611% Bioptix Inc, Venaxis Inc, AspenBio Pharma, AspenBio Inc USA
Bitcoin Group SE 1 503% AE Capital Innovant SE Allemagne
Blockchain en ligne 1 300% On-Line Plc Royaume-Uni
Long Blockchain Corp 4 58% Société de thé glacé de Long Island, Cullen Agricultural Holding Corp USA
Blockchain Power Trust Unité 309% Transeastern Power Trust Canada
 

L’exemple de Long Island Tea qui devient Long Blockchain

 Résultat de recherche d'images pour "Long Blockchain" Le cas de Long Island Tea devenu Long Blockchain est symptomatique de la folie autour du bitcoin. Cette société vend effectivement du thé à Long Island et bon nombre d’analystes ont eu du mal à comprendre ce changement. Le cours s’était vu multiplié par 3 au moment du changement de nom pour atteindre une capitalisation de 70 millions de dollars.  Pour une société de en difficulté financière depuis 3 ans sur un secteur hyper-concurrentiel, cela a été une véritable bouffée d’air mais le retour de bâton a été tout aussi fort. Aujourd’hui, l’action n’a plus assez de valeur pour être cotée au Nasdaq. La stratégie de cette société est donc un échec mais peut-on vraiment parler d’un virage stratégique raté ou juste d’une tentative de communication opportuniste ? La réponse est délicate, la société s’est bien réorganisée :la filiale porte les activités de jus de fruit et la tête du groupe les activités liées aux cryptomonnaies. Cependant, la communication aux actionnaires, elle, reste relativement floue si l’on se réfère au communiqué de presse du 21 decembre 2017 , le PDG a déclaré
« Nous considérons les avancées de la technologie blockchain comme une opportunité unique, et avons décidé de faire évoluer notre stratégie commerciale afin de saisir les opportunités dans cette industrie en pleine évolution. Nous sommes déterminés à accroître notre valeur pour les actionnaires et croyons que notre nouvelle orientation est la meilleure voie vers cet objectif. Au cours des semaines et des mois à venir, nous prendrons une série de mesures liées à nos efforts visant à constituer une équipe de professionnels pour nous aider à concrétiser cette vision. Nous poursuivons cette nouvelle direction d’une manière réfléchie et délibérée ».
D’un point de vue plus concret, il avait été effectivement fait mention d’un achat d’équipement pour miner du bitcoin… qui a ensuite été abandonné quand le cours à chuter. Certains observateurs font également remarquer que le Nasdaq avait déjà menacé cette société, de la retirer de la bourse, si sa capitalisation boursière ne s’améliorait pas…et ceci quelques mois avant son annonce sur la blockchain.

Des similarités avec la bulle internet (dot.com)

Symbole du Web le dot-com (.com) représente aujourd’hui 80 millions de sites Internet. Pourtant, il faut le rappeler cette extension la plus populaire est née bien avant le World Wide Web, il y a 30 ans. En 1985 nous comptons 6 noms de domaine (= sites internet pour simplifier). En 1987 ce sont les mastodontes du monde de l’informatique qui font irruption sur le secteur : Xerox, HP, IBM, Sun, Intel. Il faut cependant attendre 1992 pour que le cap des 15 000 sites internet, puis le million un an plus tard. Pendant la bulle internet ce sont 20 millions de sites .com qui sont créés. La stratégie de toutes ces sociétés de la bulle internet était de prendre des parts de marché en ligne, sans se soucier vraiment d’être rentable dans un premier temps. Beaucoup de sociétés à cette époque ont changé de noms.  Avec beaucoup de ressource, peu de retour sur investissement, et une concurrence acharnée entre des sites pratiquement semblables, les marchés se sont toutefois rendu compte que cette nouvelle économie n’était finalement pas si différente de l’ancienne et qu’en définitive la capacité d’un groupe à dégager des bénéfices devait rester un critère important. La plupart des figures de proue de la bulle internet ont aujourd’hui disparu. Elles ont été revendues à des géants de l’industrie ou bien ont simplement été prises dans l’éclatement de la bulle et par l’épuisement de leurs ressources avant d’être liquidées. Ils existent tout de même des exceptions, elles s’appellent Google, Amazon ou Ebay et bien d’autres. Quelles leçons en tirer ? Le secteur des cryptomonnaies connait une euphorie et peut-être que cette euphorie ne fait que commencer ! Toujours est-il que s’en suivra une phase impitoyable de sélection des projets et sociétés qui proposeront une réelle utilité. Nous vous proposerons dans un prochain article ces projets qui doivent attirer l’œil !  
Commentaires Facebook

Marc Verche

Passionné par le Web et la programmation informatique, je me suis essayé à de nombreuses technologies et notamment la BlockChain. Ma philosophie : essayer pour réussir.
Fermer le menu