6 raisons pour lesquelles le bitcoin va decoller

6 raisons pour lesquelles le bitcoin va decoller

4 Partages

Achetez vos premiers bitcoins

Saviez-vous qu'acheter du bitcoin n'était pas plus compliqué qu'acheter sur Amazon ? Rue des cryptos vous accompagne dans vos premiers pas.

Achetez en 10 minutes chrono

Thomas Lee, directeur adjoint de la société Fundstrat Global Advisors, prévoit un prix record du bitcoin pour juillet 2018. Sa prédiction se base sur l’analyse de l’historique du cours du bitcoin et des 22 corrections (phase d’ajustement des prix après une forte hausse ou une forte baisse) qu’il a deja connu depuis 2010.

Chez Rue des Cryptos nous restons prudent sur les estimations mais voici quelques raisons pour lesquelles nous pensons que le prix de bitcoin va s’envoler.

1 – L’institutionnalisation du bitcoin

Il est aujourd’hui très drôle de regarder l’évolution du bitcoin. Son origine se trouve dans la remise en cause du système financier international actuel qui favorise les crises financières à répétition. Certes, du point de vue technologique, la blockchain (la technologie utilisée par le bitcoin) reste un système décentralisé, qui se passe des intermédiaires (et donc des banques) pour effectuer les transactions.

Dans les faits nous voyons bien que nous nous dirigeons plus vers une économie où ces intermédiaires vont utiliser la blockchain. L’exemple de Ripple, une cryptomonnaie utilisée par les banques est tout à fait parlant. Les bourses ont également mis en place des instruments financiers qui auront forcément un impact positif sur le prix du bitcoin

2- L’arrivé des instruments financiers bitcoin

En décembre 2017, CME (Chicago Mercantile Exchange Group) et CBOE (Chicago Board Options Exchange) ont lancé les premiers contrats à terme ou futures sur le bitcoin. Les futures permettent de se protéger contre les variations des prix du bitcoin.

Explication des contrats futures : 

Par exemple, un investisseur pour x raison veut acheter du bitcoin à un certain prix dans 3 mois mais a peur que le cours du bitcoin s’envole et que le prix devienne trop important lorsqu’il voudra en acheter. Il est mis en relation avec un vendeur qui fait le pari inverse. Les deux investisseurs s’entendent sur un prix et effectue la transaction dans 3 mois peu importe le prix réel du bitcoin à ce moment là.

Il y a également des spéculations selon lesquelles la SEC (le gendarme américain de la bourse) approuvera bientôt les FNB Bitcoin (les Fonds négociés en bourse). Les FNB sont pour faire simple des paniers qui regroupent plusieurs titres financiers et sont échangés sur les bourses.

Cette financiarisation jouera à la hausse sur le prix du bitcoin pour deux raisons :

  • Elle fera venir les fonds de placement intéressés par les produits financiers complexes. Le bitcoin est par ailleurs un actif très diversifiant au sens où son cours est décoléré des actions, des obligations ou de n’importe quels autres titres financiers.
  • Au fur et à mesure de l’intégration du bitcoin dans le système financiers actuel, les fausses critiques vont tomber.

3- Les fausses critiques, concernant le bitcoin, vont tomber

Aujourd’hui, beaucoup de critiques ont lieu à l’encontre du bitcoin. Pour beaucoup injustifiées. Nous commençons par la forte dépense énergétique du bitcoin.  Pourtant, 99% des transactions ne passent pas par la blockchain, elles ont lieu sur les plateformes d’échanges ne consommant guere plus que n’importe quel site internet. Idem pour le temps des transactions, beaucoup disent que pour échanger du bitcoin il faut presque une heure, c’est pourtant faux. Le nombre de transactions passant par la blockchain est aujourd’hui infinitésimal. D’ailleurs lorsque les grands investisseurs institutionnelles voudront acheter des paniers de devises de cryptomonnaies, ils ne passeront pas non plus par la blockchain mais par des intermédiaires : les places financières.

On a beaucoup reproché également le financement par le bitcoin d’activités occultes, mais aujourd’hui le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent se fait quasi exclusivement en dollars et en euros, personne n’a encore eu l’idée de les interdire. C’est une fausse critique qui tombera au fur et à mesure que le bitcoin sera réglementé et inséré dans le reste de l’activité économique.

4- L’intégration du bitcoin par la réglementation

Au début du mois de mars, la SEC (le gendarme américain de la bourse) a annoncé que toutes les plateformes qui permettent d’échanger les cryptomonnaies doivent s’enregistrer au même titre que n’importe quelles entreprises proposant des titres financiers. Ce renforcement de la réglementation a joué à la baisse sur le cours du bitcoin. Toutefois sur le long terme, chez Rue des crypto nous pensons que la réglementation permettra l’usage du bitcoin par un plus grand public.

D’une part, la réglementation est une preuve supplémentaire que le bitcoin est de plus en plus reconnu par l’Etat. D’autre part car elle permettra à cette industrie une meilleure transparence et sécurité pour les investisseurs.

5- Meilleure acceptation par les détaillants

Bitcoin est actuellement accepté chez un nombre croissant de marchands. On peut y dépenser les bitcoins dans des voyages, des meubles, des cours à domicile, dans des produits culturels et même jusque dans des restaurants. Toutes ces activités prouvent que les cryptomonnaies n’ont pas un usage uniquement spéculatif, elles servent à acheter des biens et services. Rue des Cryptos rédige actuellement un guide sur comment dépenser des bitcoins et nous vous montrerons à quel point la situation a bien changé depuis la création du bitcoin en 2009.

6- La technologie du Lightning Network

Le 15 mars, Lightning Labs a lancé une version bêta de son logiciel Lightning Network (LND) disponible pour l’instant uniquement pour les développeurs. Cette nouvelle technologie est conçu pour s’attaquer aux lenteurs des temps de transaction du bitcoin sur la blockchain; par ricochet elle aura un impact à la baisse sur le coût des transactions. Le LND résolve le problème de la lenteur du réseau en traitant les transactions en dehors de la blockchain puis en réintégrant le solde dedans.

Commentaires Facebook

4 Partages

Marc Verche

Passionné par le Web et la programmation informatique, je me suis essayé à de nombreuses technologies et notamment la BlockChain. Ma philosophie : essayer pour réussir.
Fermer le menu